Pérou Sud 2011
Cette fois-ci nous partons dans le Pérou, dans sa partie Sud, la partie la plus touristique avec CUZCO, le lac TITICACA et le fameux MACHU PICCHU. Le clou de notre séjour sera la Fête de la Vierge de Carmen à PAUCARTAMBO, un petit village qui s'anime de mille couleurs pendant quelques jours de Juillet.


Menu

» Accueil
» Qui suis-je ?
» Mon itinéraire
» Livre d'or
» Album photos
» Archives
» Mes amis

Mes albums

Rubriques



AREQUIPA

 

 

 

 

AREQUIPA

 

 

 

Après LIMA, nous voici à AREQUIPA après une heure et demie de vol (Peruvian Airlines, prix sur leur site). Juliana nous accueille à la sortie de l'aéroport.(Son adresse-mail: chezjulieauperou@hotmail.com)

 

 

 

Elle va nous héberger pendant ces 4 jours chez elle. C'est une "femme ressources", dynamique et disponible, parfaitement bilingue français.

 

 

Répondant à mes interrogations, elle nous propose gracieusement de nous servir de guide, de nous faire visiter la ville, de prendre pour nous des billets, de réserver aussi pour notre prochaine destination à Puno. C'est appréciable, vraiment.

 

Nous logeons chez elle, dans une maison d'un quartier de standing moyen (donc correct), La nuit coûte 20 euros et le repas du soir 12 soles.

 

Julie va être très présente, nous accompagnant souvent en ville pour les achats et visites diverses.

 

Infos Pratiques:     Hébergements & Infos Pratiques

 

JOUR 1 à AREQUIPA

 

Quand on arrive au centre-ville, centre culturel d'AREQUIPA, ce que l'on admire en premier, c'est la PLAZA DE ARMAS. En fait, dans toutes les villes péruviennes, la place principale s'appelle ainsi et en général, elle est carrée, arborée et animée.

 

  

 
  
 
 
 
 
 
 
  • Le Monastère de SANTA CATALINA
Compter une bonne heure, voire plus pour le visiter.
Prendre un guide francophone car c'est un vrai labyrinthe. La visite est agréable et le site, proche de la Plaza de Armas, magnifique.
 
 
 
 couvent de Santa Catalina
 
 
 
 
 
 
 
  • Musée Santury (centre-ville également)   : Voir la "momie" JUANITA
C'est Julie qui a insisté pour que nous allions voir ladite Juanita; finalement, on a trouvé la visite très intéressante, elle nous a permis d'aborder l'histoire des Incas.
Juanita est la "momie" vieille de 500 ans retrouvée en haut d'un volcan aux alentours d'Arequipa. Il s'agit du corps congelé d'une jeune fille de 12 ans offerte en sacrifice aux dieux incas. La victime est consentante, nous raconte-t-on; C'est un honneur et les enfants les plus beaux et souvent de la noblesse étaient choisis.
Visite très intéressante; compter une bonne heure. D'abord vidéo en francais puis visite guidée en francais également.
Pour plus d'explications :  http://www.liberation.fr/sciences/0101169260-juanita-la-momie-inca-mourir-pour-le-soleil
 
 
 
 
 
JOUR 2 à AREQUIPA
 
Sur les conseils de Julie, nous sommes partis visiter les alentours en taxi pendant 3 heures. Nous conseillons une visite plus courte des endroits qui nous ont paru intéressants.
Coût du taxi 20 soles par heure.
 
A la fin de la visite demander au taxi de vous conduire au RESTAURANT La Nueva Palomino (picanteria), restaurant typique péruvien. Donc pour cette visite, nous conseillons
un parcours de 2 heures autour d'AREQUIPA :
  1. Le mirador de Sachaca ( 1 sol l' entrée) : descendre ensuite la rue pour admirer la jolie église rose et blanche.
  2. El puente Eiffel (donc le pont Eiffel, Gustave a beaucoup travaillé dans le monde entier)
  3. Le Mirador de Carmen Alto (encore une belle vue sur la ville mais différente de la première)
  4. Le Mirador de Yanahueva
 
 
 
Petite église à SACHACA
 
 
 
Le pont Eiffel
 
 
 
 
 
 
 
Jour 3 et 4 : CANON DEL COLCA
 
 
Nous ne voulions (pouvions physiquement) pas descendre au fond du cañon; alors nous avons opté pour un circuit culturel de 2 jours avec un groupe.
 
 
 
1er jour
 
Départ à 7 heures du matin pour arriver à CHIVAY quelques heures plus tard, pour le déjeuner. Nous sommes dans un minibus avec 15 autres personnes, la compagnie
s'appelle COLONIAL TOURS et cela nous coûte par personne 60 soles (2 jours tout compris, sauf les repas mais il vaut mieux payer plus cher pour avoir une chambre ... chauffée!!!!)
 
 
 
 
 
 
 
Nous serons bientôt à une altitude supérieure à celle du MONT BLANC !
 
 

 

 

 

Sur la route, de nombreuses haltes pour observer alpagas, vigognes et lamas et aussi pour s'acclimater à l'altitude: nous irons jusau'à presque 5000 mètres!!!! Je ne me sens pas
trop bien et bois un maté de coca (infusion avec des feuilles de coca).
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
On dirait une cigarette plantée là!
 
 

L'après-midi est normalement consacrée à une balade d'une heure et aux bains chauds de la piscine mais nous supportons mal l'altitude et finalement nous ne ferons absolument rien, encore moins ne mangerons le soir, ni ne verrons le spectacle de danses folkloriques. Cela nous fait vraiment rager mais seul, le repos va nous soulager du "soroche".
 
Malheureusement la chambre que nous avons n'est pas chauffée et nous sommes quand même à 3600 metres! Ce n'est pas par hasard si notre logeuse nous avait parlé d'une chambre igloo! Heureusement nous avions apporté en complément nos sacs de couchage et avec les couvertures en plus, nous avons pu nous réchauffer.
 
 
 
 
 
 
2eme jour au  CANON DEL COLCA
 
 
Départ à 6 heures direction le CANON DEL COLCA et Cruz del condor pour admirer d'un belvédère les condors survolant les Andes.
Pas autant de monde que cela à cet endroit. Du beau spectacle, les condors n'arrêtent pas de tournoyer autour ne nous, de 8h30 à 9h10 puis ensuite très sporadiquement.
 
 
 
 
 
 
pris au téléobjectif
 
 
 
 
 
 
Pour une photo comme celle-là prise au télé et recadrée, Alain en a prises un certain nombre....
 
 
 
 
 
 
Les marchandes de souvenirs ne sont pas loin!
Mais ça peut être l'occasion d'acheter des chaussettes, des gants ou même un pull...
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nombreux arrêts pour admirer le cañon; Admirer n'est pas un vain mot, le spectacle est magnifique, impressionnant.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ce canon est une faille de l'écorce terrestre de 100 km de long qui peut atteindre
en profondeur 3 400 mètres.Il est donc plus profond que le Grand Canon aux USA.
 
 
 
 
 
Au fond du canon, malheureusement nous n'y sommes pas allés!
 
 
 Retour à AREQUIPA à 16 heures.

 

 
 
 
 
Conclusion : Magnifique, à faire absolument! Par contre, nous avons bien regretté d'avoir été si malades le premier jour et de n'avoir profité du circuit que le second jour mais quels paysages!
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
PUNO
PUNO

 
Jour 1 : PUNO

Nous choisissons la compagnie CRUZ DEL SUR (54 soles + 2 soles à donner au guichet de la gare routière avant embarquement).
 
 
 
 
 
 
 
 
 


Nous avons réellement l'impression d'embarquer dans un avion, il y a même une hôtesse à bord. C'est très confortable à l'intérieur. Notre voyage dure 6 heures mais nos maux de tête nous reprennent et la Cruz del Sur ne fait rien pour nous soulager, la télévision marchera d'un bout à l'autre du trajet! Une vraie maladie, cette télé!
 


Prendre les sièges de droite (dans le sens du car) si vous ne souhaitez pas être incommodé par le soleil durant tout le voyage.
 


Le mal de l'altitude se fait une deuxieme fois ressentir mais déja, les propriétaires de la guesthouse, Jenny (la maman) et son fils Jerson (Il parle très bien francais et est occasionnellement guide à Nouvelles Frontieres) nous accueillent gentiment en nous servant de suite un maté de coca pour vaincre cet horrible mal des montagnes. Nous ne quitterons pas notre chambre jusqu'au soir mais ensuite, nous n'aurons plus de maux de tête, seulement un fort essoufllement quand il s'agira de gravir une colline.
 

 
 
La guesthouse de Jenny
accueil chaleureux
petites chambres agréables
près du centre-ville
 
 
 


Pour nous consoler, nous dînons au MOJSA, un bon restaurant sur la Plaza de Armas. L'avantage de la maison de Jenny, c'est que nous sommes tout près du centre-ville.
 

 

 

 

 

 

2ème Jour à PUNO:

 

Nous voici d'aplomb pour visiter la ville, traîner un peu par ici par là. Au fur et à mesure que nous déplaçons dans Puno, nous avons l'impression d'être dans une petite ville très vivante et pas si désagréable que cela.

 

 

Bien sûr, fatalement, nos pas nous conduisent vers la PLAZA de ARMAS, le centre-ville:

 

 

 

J'avais lu de nombreux avis sur PUNO peu élogieux sur cette ville; en fait, on peut y passer deux jours, c'est une ville animée avec sa plaza de armas, sa petite zone piétonnière et le port d'où partent les bateaux à destination des Uros, de Llachon (cf. plus bas notre mini séjour au bord du lac) et des îles Amantani et Taquile.

 

Nous visitons d'abord le Musée DREYER, un musée intéressant sur la ville de Puno puis, parce qu'il fait chaud et qu'après un bon petit repas, la fatigue se fait sentir, nous allons boire un café tout à côté, au Corregidor:

 

Une pause au Corregidor

 

 

Au port, nous nous amusons à regarder les allées et venues des navettes, le retour des touristes des îles et les costumes des Indiens.

 

 

   
   

 

 

 Belvèdere du Condor

 

Le Mirador del Condor est un belvédère qui permet d'avoir une vue plongeante sur Puno et le lac TITICACA. MAIS attention! C'est un endroit isolé très convoité par les pickpockets. C'est ce que disent les guides et j'ai lu de retour de notre voyage qu'un couple de Français s'était fait volé et était reparti le lendemain en France.

Nous avons donc demandé à notre logeuse d'appeler un taxi qui nous a conduits pour 20 soles au mirador et surtout qui est resté avec nous, tout le temps où nous prenions des photos sur le mirador. Ainsi, nous étions en sécurité.

 

Voici donc quelques photos prises juste avant le coucher de soleil. Y aller donc vers 16h30.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Côté restaurants, la MOJSA, COLORS avec ses raviolis délicieux (si,si) et Los BALCONES DE PUNO et sa cuisine soignée et son spectacle quotidien de qualité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LAC TITICACA

 

 

 

 

Nous avions dit à JENNY de notre guesthouse de PUNO que nous ne souhaitions pas aller ni à Amantani ni à Taquile, îles du lac Titicaca, car nous voulions un endroit moins touristique et donc -à notre sens - plus authentique. Nous pensions à LLACHON (Péninsule de CAPACHICA), ça tombe bien, elle nous propose d'aller chez Félix TURPO qu'elle connaît bien.

 

TELEPHONE DE FELIX TURPO :  951664828 et aussi 973642767

SON MAIL : hospedajesamary@hotmail.com

 

Elle se met en relation avec une agence qui organise le transfert Puno-LLachon; en fait, un bus touristique vient nous chercher le lendemain matin devant notre porte et nous prenons un bateau à lembarcadère du petit port de PUNO, en compagnie d'autres touristes qui, eux, iront sur l'île d'Amantani.En cours de route, nous serons débarqués à Llachon, nous serons les seuls.

Au retour, nous repartirons en taxi, parcourant ainsi ce petit coin du bord du lac, puis nous prendrons un bus qui nous ramènera à Puno.

 

Mais avant d'arriver à LLACHON, il faut passer par les UROS; nous avons tant entendu parler de ces fameuses îles que nous sommes contents finalement de les voir pour nous faire notre propre idée.

 

 

 

 

 

 

LES UROS

 

 

 

 

 

 

 

De loin, ils nous font signe et nous crient dans leur langue bienvenue.

 

 

 

 

 

Curieusement, seulement quelques îles sont habitées, et toujours seulement par quelques personnes.

 

 

 

 

 

C'est au tour d'Alain d'être salué (comme un vieil ami ou un G.M.?)par les habitants

 

 

 

 

A droite, on s'assoit autour d'un panneau qui en fait représente la carte du lac et le guide, aidé par une femme de l'île, donne des explications sur l'habitat, la manière de fabriquer les huttes,...

 

 

 

 

Juste après, c'est le moment de prendre des photos et surtout pour les femmes des Uros de nous vendre leurs souvenirs.

 

 

 

 

 

 

Au premier plan, notre petite île parmi d'autres et les embarcations typiques des Uros

 

 

 

 

 

 

Comme il n'y a pas grand'chose à faire sur l'îlot et que déjà un nouveau bateau plein de touristes va accoster, les femmes péruviennes proposent aux touristes qui le souhaitent de faire une promenade autour des Uros. Les Péruviennes restent sur la terre ferme, sourient et chantent aux touristes: "Vamos a la playa" (no comment)

 

Ceux qui le souhaitent restent sur place puis sont embarqués sur l'île principale (celle où il y a de la vraie vie!). Cette dernière île vit en effet,elle:  des gens reviennent de la pêche, du linge pend aux fenêtres et même au fond il y a une petite école!

Une fois que nous avons récupéré les gens partis en balade en bateau, nous repartons pour LLACHON, la traversée va durer 2 heures. Pour ceux qui vont à Amantani, c'est 45 minutes de plus.

 

 

 

 

 

LLACHON

 

 

 

 

 

A l'embarcadère SANTA MARIA, Felix TURPO nous attend; il est enjoué et nous conduit à sa maison qui est juste au-dessus, dominant le lac.

 

 TELEPHONE DE FELIX TURPO : 951664828 et 973642767

 

SON MAIL : hospedajesamary@hotmail.com

 

Sa maison est là, au bord du lac et au fond, on peut apercevoir l'île de TAQUILE.

 

 

 

Sa femme, Martha, vient nous accueillir

 

 

 

 Infos Pratiques, cliquer ici :   http://odileenvoyage.canalblog.com/ 

 

  

 

En haut à gauche, le petit "port": c'est là où nous attendait Félix

En haut à droite, une grande salle faisant office de salle à manger et la cuisine

 

En bas à droite, la vue que nous avons de notre chambre (en bas à droite) 

 

 

 

Nous ne resterons qu'une nuit et une journée entière chez Felix et nous avons bien regretté de ne pas être restés un jour de plus. Pour 100 soles tout compris, nous avons séjourné chez lui et lui et sa femme se sont bien occupés de nous. Après le déjeuner, Martha, sa femme, nous a accompagnés en promenade jusqu'au coucher de soleil. Martha, pendant toute notre marche, n'a fait que tricoter. Elle porte la tenue des femmes de ce coin du lac; ses pompons indiquent qu'elle est mariée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je tricote, tu tricotes,.....

 

Toute l'après-midi, Martha trottine et tricote... Nous sommes à 4000 mètres d'altitude.

 

 

 

Arrivés pour voir le coucher de soleil, Martha déballe ce qu'elle avait dans sa couverture derrière son dos: une bouteille thermos, trois tasses et des feuilles de coca. On apprécie cette gentille attention, d'autant plus que, le soleil se cachant, il commence à faire vraiment froid!!! Nous sommes à 4 000 mètres!!!!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Publié le 7/07/2011 à 20:46,
Mots clefs : arequipalimamiradorsan blasPaucartamboUroslamaCuscoEiffeleglise
Lien